Communauté de jeux Blizzard
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  PortailPortail  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guiltyspark

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 27
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   Mar 16 Fév - 17:58



Plop ! De retour pour vous jouer un mauvais tour comme dirait l’autre !
J’avais ce numéro en tête depuis quelques temps et ça me tenait à cœur de vous le faire, parce que c’est également à mes yeux un aspect important du jeu. En avant pour ce 7ème numéro donc Wink



Vous l’aurez compris, assoir sa domination sur votre ligne vous apportera un avantage notable sur le cours de la partie. A l’instar d’un LoL ou d’un Dota, ce point n’est pas si déterminant dans la mesure où les phases de lane sont assez courtes sur Hots. Cependant, gérer cette phase de jeu, aussi courte soit elle, sous-entend une certaine maitrise du moba en lui-même, c’est pour cela que ce numéro reste important dans les enseignements qu’il apporte.


A – Les moyens d’y parvenir
Dominer votre ligne peut provenir de différents facteurs, directs comme indirects. De manière générale, ces techniques relèvent d’une situation « d’out play », le fait de faire complètement déjouer votre opposant en jouant à fond les forces de votre rôle, personnage, build etc... On commence donc avec les 3 principaux moyens de prendre l’avantage pendant la phase de lane, qui seront par la suite plus détaillés dans les points qui suivront :

- l’out push : ça signifie pousser bien plus que votre adversaire. On pense principalement à des spécialistes (type Sylvanas, Asmodan, Zagara et d’autres), mais la capacité de push est en vérité propre à chaque personnage. Par exemple certains assassins comme Jaina, KT peuvent s’avérer d’excellents pushers, mais également des guerriers comme Johanna, Léoric, qui disposent d’un bon kit pour tuer des sbires rapidement. Domination directe et indirecte.
- l’out trade : cet aspect ne concerne aucun rôle ou personnage en particulier, n’importe quel héros peut avoir un échange de dégâts (=trade) favorable face à un autre, même si dans les faits il est évident qu’il est plus compliqué de gagner ses trades avec un ETC par exemple plutôt qu’avec une Zagara. Domination directe.
- le freeze : littéralement gelé, on appelle aussi cette manière de jouer le turtle mode (tortue), on fait le dos rond en attendant que l’adversaire commette une erreur, d’overextend notamment (=trop avancé sur la lane). Freeze sa ligne est une technique relativement délicate mais peut s’appliquer à n’importe quel rôle ou personnage. La domination ne viendra généralement pas de vous seul, mais du décalage d’un ou plusieurs équipiers sur votre opposant, un bon gros gank des familles en gros. Domination indirecte.

Voilà grosso merdo les 3 manières de gagner sa ligne, soit en jouant sur l’aspect push du moba, soit en jouant sur l’opposant direct, soit en jouant de manière un peu plus sournoise avec le reste de son équipe. Quoi qu’il en soit, l’idée de ce numéro passe par une domination personnelle, je ne m’attarderais donc pas sur les duo/tri lane, vous donnant les pistes qui vous permettront à votre échelle de faire la différence.


B – Gérer un push
Comme dit précédemment, n’importe quel personnage ayant les outils pour le faire peut push. Ca demande une certaine connaissance du jeu en général, mais surtout du héros que vous jouez sur le moment. Par exemple je sais que si je suis avec Léoric, hormis sur les premiers niveaux, mon Q spell me permettra dans 90% du temps de mettre les sbires à 5-10% HP, me laissant les finir avec une seule AA par la suite. De même, essayez d’optimiser au mieux vos dégâts sur les sbires, inutile de balancer une salve avec Jaina (son Z) sur les 3 sbires du fond, alors que vous avez la possibilité de toucher la vague entière, et ce même avant d’avoir le talent vous permettant d’augmenter le rayon. C’est de ce genre de choses dont je parle, connaitre le potentiel de push de votre personnage sera primordial si c’est la carte que vous jouez, et il faudra la jouer à fond. Et c’est pareil pour ce qui est des camps. N’hésitez pas dans le jeu à vous servir de la salle d’entrainement dans le but de mieux connaitre ce potentiel.

Dans le push en lui-même, ça dépend du match up que vous avez (=face à face). Si votre opposant n’a que très peu de moyens pour dépush la ligne par la suite, n’hésitez pas à pousser comme un gros sac pour le maintenir sous pression. Attention cependant parce que les personnages qui ont peu de moyen de pousser ont généralement pas mal d’outils pour taper les autres héros (genre Thrall), donc si pression il doit y avoir, faites le le plus tôt possible, ça les maintiendra occupés. Dans le cadre d’un match up plus équilibré, il faudra être malin, ça se finit en général par un trade sur le héros d’en face, ou un type push, l’autre contre push et ainsi de suite (#combat d’autistes). Il n’y a pas vraiment de match up défavorable pour un personnage qui a de bons outils pour push. Vous perdrez de l’efficacité en vous contentant simplement de freeze et dépush sous vos tours puisque vous ne pouvez pas jouer votre carte à fond en poussant comme un dératé, mais ça reste préférable à une prise de risque inconsidérée menant généralement à un petit aller-retour ligne /spawn ^^’

Dans le push, vous avez différents niveaux d’intensité. Voyez la ligne comme une jauge, le chemin entre ses tours et les vôtres représentant un 100%, ou comme une parcelle, un terrain de sport que l’on découpe en plusieurs parties, avec une zone safe (=freeze), une zone neutre et une zone ennemie (=out push).

Voici un découpage rapide si ça peut vous donner une idée. On part du principe que l'équipe alliée est côté bleu, à gauche, donc ce découpage va de la gauche vers la droite. Les flèches indiquent les différents points chauds (=endroits d'arrivées les plus probables en cas de gank en fonction de la zone dans la quelle vous vous situez)

Sur un push très conséquent, ce sera plus de l’ordre du 100-0 ou du 90-10, 80-20, on sera clairement dans la partie de ligne adverse, en train de gratouiller ses tours, une différence faite dès l’arrivée de la vague de sbires, avec un bon gros burst de zone qui vous a permis de tuer la vague ennemie et d’en conserver les ¾ de votre vague par exemple. Cette manière très agressive de pousser vous apportera généralement la colère des ennemis qui auront vite fait de gank votre ligne si jamais vous prenez trop la confiance.

Il y a également une manière semi agressive dans le push, consistant à clean la vague de sbires de la même manière que la première façon, mais sans forcément accompagner les sbires par la suite jusqu’aux tours. Ca vous permettra d’installer un push plus dans la durée, parce que moins efficace mais plus sûr, doucement mais sûrement comme on dit. En effet, vous n’avez pas la nécessité d’accompagner vos sbires, si votre clean de la vague a été net, votre vague de sbire aura fini en bouillie avant que la vague ennemie suivante arrive (pas de perte d’xp donc). Dans LoL, on peut partir sur un push intensif afin que l’opposant  perte des last hit (=derniers coups), donc des gold, mais dans Hots, on push surtout pour fragiliser les défenses, via la perte de munitions des tourelles/forts/bastions. Cette manière de faire permettra après quelques vagues de push plus efficacement, car vos sbires ne seront annihilés par les tours adverses.

Vous pouvez aussi vous contenter de simplement freeze votre lane, avec ou sans un dépush efficace, mais ça on y reviendra plus tard. Ce qu’il faut comprendre de cet aspect-là, c’est que vous devez être sûrs de vos choix, en fonction du personnage que vous avez et de celui qu’il y a en face. Tout se fait par les sbires, vous pouvez les maintenir sur une égalité parfaite au milieu de la ligne, les envoyer se crasher sur les tours ennemis comme les maintenir aux ¾, 1/3, de la ligne, ces différentes situations découleront de la manière dont vous avez tué les sbires. Inutile d’instant kill une vague entière si vous souhaitez rester dans une zone plus safe de votre ligne donc. Vous pouvez également changer de comportement en fonction de ce que vous voulez faire, par exemple partir sur du push agressif dès le départ, partir sur du semi agressif par la suite voire du freeze si vous sentez que les types d’en face ont tendance à bouger sur vous lorsque vous poussez trop loin votre ligne. Il ne s’agit pas de figer votre gameplay, mais d’être capable de jouer de différentes manières en fonction de la situation qui s’impose à vous.


C – La notion d’out trade
C’est la notion la plus importante dans le monde du moba, la base du raisonnement du joueur, le facteur de décision principal. Trade désigne un échange, pendant un laps de temps variable, des dégâts que vous allez manger dans la caboche comparé aux dégâts de ce que vous allez mettre dans la tronche du type d’en face. Ce point nécessite une connaissance de votre personnage sur le bout des doigts, mais aussi du jeu en général, et demande de régulièrement jouer les différents héros que le jeu offre, afin de mieux les connaitre, et donc les contrer. C’est ce qui différencie le top player du gros plow, l’avantage tactique indéniable. Vous devez donc connaitre le potentiel de dégâts / tankyness de votre personnage, à des niveaux différents, avec des build différents, et connaitre la même chose du personnage qui vous fait face, bref la complète œuf jambon fromage quoi.

La base du trade, c’est le résultat. Lorsqu’on lance un trade, il doit dans 90% des cas être en votre faveur. Ca se résume en un mot : worth (=bénéfique, favorable). Vous êtes dans la peau d’un trader de Wall street, et tout risque que vous prenez doit vous rapporter en gros. Deuxième chose, lorsque vos connaissances du jeu seront suffisamment développées, vous serez à même de prédire l’avenir d’un trade, parce que le deuxième maitre mot c’est l’anticipation. Comme expliqué dans un précédent numéro, votre cerveau est un ordinateur (enfin l’ordinateur a été fait à l’image du cerveau mais bref), vous allez emmagasiner plein d’informations de vos parties, et ça vous servira par la suite. Par exemple, il y a 3 jours vous aviez ETC, vous avez voulu lancer un 1v1 sur une Valla, elle vous a pourri, vous êtes reparti la queue entre les jambes à 30% hp alors qu’elle était à 80%. Vous faites face à Valla aujourd’hui avec votre vachette, ce serait con de refaire les même erreurs n’est-ce pas ?

Je me souviens sur LoL, tu te faisais des nœuds au cerveau parce que les sorts ont des rangs, des coûts en mana qui évoluent, des dégâts qui évoluent, des effets qui évoluent, bref un bon gros wtf des familles, et il fallait savoir que le nasus d’en face allait claquer tant de mana par Q spell pour tant de dégâts etc etc… Sur Hots, c’est d’une extrême simplicité, il n’y a quasiment que les dégâts qui évoluent (sauf sur des build rares et spécifiques). La plus grosse difficulté dans ce domaine je dirai Illidan, parce qu’il faut anticiper les dégâts que vous allez mettre, ceux que vous allez prendre, la mitigation de dégâts que vous allez faire par votre taux de heal, le nombre d’AA qu’il va falloir mettre entre vos cycles pour pouvoir avoir un dash régulièrement, si ça fume là-haut c’est bon signe Very Happy

Bref, tout ça pour dire que quand vous savez anticiper l’issue de vos trade, vous ne jouez plus au même jeu. Et j’insiste sur le fait que vous vous devez de ne prendre aucun ou très peu de risque, réduisant au maximum la marge d’erreur. On fait pas de la rando’, on lance un trade parce qu’on est convaincu de le gagner. Bannissez donc toutes les engage à l’arrache, à montrer que vous avez des ballz, ça sert à rien, vous ne ferez que vous donner bêtement à votre adversaire comme une fleur.
Ca peut paraitre laid, figé, moins dynamique, mais en vrai un trade se lance uniquement quand vous savez que vous êtes gagnant dans sa finalité. Evitez donc les prises de risques inutiles, mais aussi les trade trop situationnels du type « Si j’esquive son stun, que mes 3 sorts en skillshot passent, que ses sorts partent dans le vent, qu’il lâche les mains du clavier après avoir fait tombé son coca light », arrêtez de rêver, le gars d’en face est aussi là pour gagner, et si vous souhaitez faire dans le hasard autant partir sur de la roulette ou gratter un ticket de loto. Ne laissez jamais la place au hasard Wink

Enfin, il faut voir le trade comme une timeline(=barre de temps). Ca commence à l’engage au point A et ça va jusqu’au point B, (on gardera le point G pour youporn), inutile de partir dans le greed de l’infini (=gourmandise) et vouloir à tout prix faire le kill, surtout en early game avec des délais de respawn aussi courts. Lorsque vous gagnez un trade, il faut aussi savoir y mettre un terme. Combien de fois vous avez mis le type d’en face à 10% hp alors que vous étiez à 80%, et que vous avez par la suite donné votre corps à la science en allant chercher un kill que vous n’avez probablement pas fait au final ? Et même si ça se finit en 1 pour 1 au niveau des morts, combien de fois avez-vous pensé que c’était worth pour rassurer votre égo? Et bien non, il aurait mieux fallu en rester à ce stade, le type galope avec ses 10% pv, tape un back, prend sa fontaine, dans tous les cas votre trade est gagné, et il n’a plus le droit à l’erreur dans le cas d’une prise de fontaine, ou vous laissera le temps de faire autre chose pendant qu’il back. Ca peut paraitre con, mais lorsque vous avez tout donné, que vos sorts sont en CD, que l’addition est salée de son côté, mieux vaut stoper l’échange et profiter de votre avantage fraichement mérité plutôt que de le ruiner par le moove de trop. Le simple fait d’avoir mis votre adversaire low life (=bas en vie), juste avant l’arrivée d’un objectif par exemple, va retarder l’équipe ennemie, elle sera forcée de temporiser, même si généralement les types se lancent dans un 4v5 sans même y prêter attention.

Le principe du trade, c’est donc d’avoir une vision à plus long terme, vous permettant de savoir quand battre en retraite, quand y retourner, quand continuer à deal, etc… En gros quand vous lancer un trade il faut que « ça paye comme jamais » (mètre Gims, l’unité officielle de la musique de merde). Et maitriser cette notion sur le bout des doigts fera de vous un bon joueur, en tout cas bien au-dessus de la moyenne des joueurs qui lancent des combats sans en avoir anticipé les conséquences au préalable.


D – Freeze sa lane
Tout comme le push, freeze sa lane est lié à l’avancée des sbires sur la ligne. Lorsque vous partez sur du freeze, c’est que généralement votre matchup est défavorable, que vous savez qu’il serait suicidaire de lancer un trade sur votre opposant, ou simplement que jouer ultra safe fait partie de votre manière de jouer. C’est un comportement à avoir particulièrement quand vous êtes bas en vie, que vous souhaitez juste prendre l’xp des sbires en attendant des jours meilleurs. Evidemment, ça se fait proche de vos tours, et à l’inverse des push plus ou moins agressifs, vous jouerez dans votre portion de ligne, plus dans un 20-80, 30-70, 40-60 si ça peut vous donner un ordre d’idée.
Ce qu’il faut comprendre là-dedans, c’est que ce n’est pas viable sur du long terme, parce que vos tours ont des munitions, et qu’elles ne seront plus actives après quelques vagues de suite. Il est donc important, si votre personnage vous permet un dépush efficace, de parfois rééquilibrer la ligne pour soulager un peu vos tours.

Aussi, si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à communiquer vos éventuelles difficultés à vos coéquipiers (cf BPM 6 : Communiquer avec sa team), pour demander de l’aide d’un partenaire, d’annoncer que le Sgt Marteau d’en face fait un peu trop le fifou et qu’il serait judicieux de le punir vu le positionnement qu’il a par rapport à la lane. Important aussi, dans la demande d’aide, d’annoncer vos intentions, si vous êtes apte de votre côté, ou de manière groupée, d’aller chercher le kill ou non.

Il y a de rares cas ou le freeze peut vous aider, dans le cadre d’une domination flagrante, où votre vis-à-vis ne peut même plus toucher un sbire sans se faire punir à coup de martinet. En connaissant la zone de prise d’xp, vous pouvez partir dans un zoning des enfers en vous plaçant derrière sa propre vague, sans toucher aux sbires, l’empêchant d’approcher pour prendre l’xp de vos sbires morts. Ca c’est de l’outplay comme on en fait peu.

Pas grand-chose de plus à dire, freeze sa lane c’est en quelque sorte un aveu de faiblesse, mais c’est parfois la solution la moins dommageable que vous avez.


E –Exploiter les temps morts
Lorsque vous gagnez un trade, que ce soit via un push, un trade, un gank, vous avez un temps mort par la suite. Dans le cas d’un push de vague rapide, ça vous laissera une dizaine de secondes pour faire autre chose, pas trop de possibilités qui s’offrent à vous, mais vous pouvez par exemple aider bidule qui a déjà entamé un camp, tenter un gank sur la lane adjacente si la map n’est pas trop grande (par exemple sur la Tombe de la reine araignée), reprendre le visuel à côté, pour ensuite revenir pour la seconde vague si possible sans qu’un sbire ennemi ne soit déjà mort.
Sur un trade ou un gank, ça dépend, mais généralement si le type prend sa fontaine de toute manière la phase de lane est toujours active dans le sens ou vous avez votre opposant, s’il est mort ça vous laisse bien plus de temps, même en early game (comptez 5 à 10 secondes de mort selon l’avancement de la partie, avec 10 à 15 secondes le temps qu’il revienne sur sa ligne si l’équipe adverse n’a pas déjà compensé). Les mêmes options sont disponibles que précédemment mais vous aurez un laps de temps plus long, de quoi mieux préparer votre gank, lancer votre camp tout seul si votre héros le permet, aller casser de la tour pour prendre de l’xp directement, etc…

Important aussi les permutations, compensations, en profiter pour aller soulager une ligne en difficulté, ou carrément proposer un switch entre 2 lignes (=échange), les héros intervertissent leurs positions pour avoir des match up qui leurs sont plus favorables (en cas de counter pick par exemple).
Ce qu’il est important de comprendre, c’est quel que soit votre trade, tant qu’il est worth, vous pouvez souffler un coup, aider vos copains, apporter un éventuel surnombre, en profiter quoi, que vous n’ayez pas fait ces efforts vainement.


F – L’aspect psychologique
Ca peut sembler couillon mais tout duel sous-entend une part de mental, et vous pouvez également faire la différence à ce niveau-là. Vous pouvez, de par vos moove, transmettre un message à votre adversaire, et de ce fait, l’induire en erreur. Par exemple sur le trade pur, si vous venez de lancer 2-3 trade qui ont été en sa faveur, lancer un ultime trade pour le faire venir alors que vous avez Diablo / Kerigane dans le bush en standby à côté, pour les joueurs de WoW, c’est un peu comme pull un mob, un boss. Le fameux piège du gars qui se faisait passer pour un noob. Pareil, faire volontairement des mooves de merde peut influencer le niveau de concentration de votre adversaire. C’est plutôt sur du haut niveau, mais par exemple sur PlanetSide 2 les top player ne jouaient jamais avec des skin delamortquitue, ils prenaient le skin du soldat random, et ça faisait parfois croire qu’ils étaient des noob à 0.5 de KD alors qu’ils étaient à 10+, déclenchant chez l’adversaire une attitude plus décontractée.
Il est important de comprendre rapidement la logique de votre adversaire pour mieux l’anticiper, « ah tiens quand je fais ça il back direct », « dès qu’il place son stun il vient systématiquement », « il claque sa seule escape en offensif pour réduire la distance entre nous 2 », ce genre de réflexions quoi, qui pourront largement vous être utile.

Par exemple, un Muradin qui vient claquer son cycle dès que son marteau passe, okay, ça prépare un gank, je me bouffe le marteau volontairement, mes potes lui font l’amour dans la foulée, ok thx bye, le type claque son jump pour venir au CaC (corps à corps), avec Léoric je peux le tombeau direct après. Ca parait con comme ça, mais sincèrement ça peut faire une différence énorme.
Vous pouvez aussi noyer le poisson, refuser le combat, tout en sachant que vous pouvez gagner le trade, le forcer à vous engager pour par la suite counter engage, ou simplement l’endormir pour balancer la purée en une demi seconde sans qu’il ait le temps de dire ouf, un peu dans l’optique des équipes de foot ritales des années 90-2000 (même valable à l’heure actuelle, désolé pour la gente féminine qui ne s’identifiera pas forcément ^^’), basées essentiellement sur la défense, ça fait la passe à dix, ça endort l’adversaire, lui laisse le ballon et à la moindre récupération c’est la contre-attaque qui fait bien mal).

Bref, tout ça pour dire qu’arriver à un certain niveau de jeu, vous jouerez au vrai Hots, qui s’apparente plus à un jeu d’échec très intense, et que l’aspect psychologique n’est pas négligeable. L’idée c’est comme toujours, d’être une anguille, anticiper les intentions adverses tout en cachant les siennes, en brouillant les pistes ou autre, de manière à être le moins prévisible possible.

Voilà, j’espère avoir été assez clair, ce numéro est assez prise de tête et complexe mais reste primordial dans une optique de progression. N’hésitez pas à laisser des commentaires, bon jeu à vous amis trader, on se quitte sur le moustachu au gros popotin Wink



Dernière édition par Guiltyspark le Jeu 18 Fév - 13:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
teddos

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   Mer 17 Fév - 20:45

si j 'ai bien tout compris , il faut être un  hybride entre un trader de wall street et pippo Inzaghi ...

un truc de ce genre :

Revenir en haut Aller en bas
Guiltyspark

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 27
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   Jeu 18 Fév - 9:18

Parfaitement Very Happy

═════════════════════════════════════

PleadGuiltyBro and be forgiven
Revenir en haut Aller en bas
Deuxlions

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   Jeu 18 Fév - 13:23

Et bin ^^ y'a plus qu'à jouer avec ça en tête et bang bang, ça gang bang !
Revenir en haut Aller en bas
Aimkaper

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   Dim 21 Fév - 15:40

la zone ennemie j'y pause ma tente avec sylvanas en général a full dominer la lane le gars est bloqué derrière ce move tu me le déconseille du coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Guiltyspark

avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 27
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   Dim 21 Fév - 15:53

Ca dépend, si le point fort d'un personnage est basé sur le push il faut jouer dessus, après pousser jusqu'à en crever c'est pas worth du tout (temps de mort, perte d'xp qui en découle, oblige une compensation de ta team etc...).

Quand tu es dans cette zone ennemie, il faut regarder quasiment en permanence ta mini-map pour anticiper le gank qui approche. Le tout dans un push, dans un trade, c'est de savoir s'arrêter quand tu as pris le dessus.

═════════════════════════════════════

PleadGuiltyBro and be forgiven
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Being Professional Matters [7] – Dominer sa lane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Being Professional Matters [8] - Tacticool superiority
» Being Professional Matters [9] – Roi de la jungle
» [toutes les races] Qui devrait dominer le monde?
» [Entraide, Facebook] Zombie Lane
» Redux Dark Matters sur Dreamcast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Seek a Better Name :: Heroes of the Storm :: Being Professional Matters-
Sauter vers: